Vous êtes ici

L’engagement au service de la communauté ecclésiale. Mélanges en hommage à Mgr Louis de Gonzague Nzabanita Sebakara, alias NZASE (1959-2019)

ISBN: 
978-2-930765-66-2
Date de publication: 
10-2020
Format: 
17x24
Volume: 
888 pages

Catégorie:

Louis de Gonzague Nzabanita Sebakara, alias NZASE, est né à Jomba (RDC) le 15 janvier 1959. Ordonné prêtre (catholique) à Goma le 14 août 1988 des mains de Mgr Faustin Ngabu, actuellement évêque émérite du diocèse de Goma, il est mort à Nairobi (Kenya) le 11 octobre 2019. Avant d’être nommé Vicaire général par Mgr Théophile Kaboy Ruboneka en 2012, position qu’il occupait à sa mort en même temps que celui de Curé de la Paroisse Saint Esprit à Goma, il avait exercé son ministère sacerdotal dans plusieurs paroisses du diocèse de Goma, à Bunia et à Kasongo. Cet ouvrage revient sur sa vie et son engagement évangélique au service de son Eglise. Rassemblant certains de ses écrits et divers témoignages de ceux qui ont vécu avec lui ou qui l’ont connu, la Première partie tente de faire ressortir sa vision de la pastorale, ses actions et ce qu’on peut retenir de lui comme héritage, à savoir les enseignements qu’il importe de capitaliser dans un élan de « conversion permanente » (Philippe Godard, Gandhi et l’Inde : un rêve d’unité et de fraternité, Paris, Syros, 2007 : 66). C’est cet impératif qui, dans la Deuxième partie, a poussé les autres contributeurs à revisiter l’environnement malsain dans lequel il a officié et les divers maux qui rongentl’Eglise et la société locales qu’il a servies comme « humble serviteur », celui qui, selon l’apôtre Paul, pratique ce qu’il enseigne. En effet, en s’adressant à l’Eglise de Rome, Paul recommanda ceci : « Ayez les mêmes sentiments les uns envers les autres. N’aspirez pas à ce qui est élevé, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble. Ne soyez pas sages à vos propres yeux, ne vous surestimez pas. (Autrement dit, le chrétien, et par surcroît le prêtre, doit bannir l’élévation de soi et l’orgueil). La personne appelée à incarner et à vivre l’humilité, sait que c’est de Dieu qu’il a reçu la place et les dons par lesquels il vit et fait ce qu’il fait » (Romains 12 :16). Humble, constant et homme de principes, d’empathie, de compassion, et de vérité (Jean-Pierre Changeux, L’homme  de vérité, 2004 ; Alexandre Ganocyzy sur ce livre, dans Revue des Sciences Philosophiques et Théologiques, 2006/1, tome 90, pp. 97-126), toujours prêt au pardon (« he suffered from evil people, but he didn’t hate them ») et au compromis, il l’a été jusqu’au bout. Et son sourire intarissable, même au moment des difficultés, des souffrances, en  était l’expression.

 

Paul Serufuri Hakiza (théologien et historien), Professeur Ordinaire, Université de Kinshasa (RDC).
Stanislas Bucyalimwe Mararo (philosophe et historien), Professeur retraité, Anvers (Belgique).

Prix35,00 €