Vous êtes ici

Rwanda: Persistance dans la haine

ISBN: 
978-2-9601114-8-4
Date de publication: 
10-2013
Format: 
14,8x21
Volume: 
372 pages

Au moins en grande partie, le double génocide rwandais est la conséquence évidente de la haine, du mensonge et de la ruse/ubwenge qui règnent au Rwanda depuis des siècles. Dès lors, les Rwandais n’ont qu’à s’en prendre à ces dictateurs déifiés qui s’accrochent au pouvoir. Le président Paul Kagame et son Front belliqueux en ont profité pour atteindre le paroxysme de l’horreur. Par contre, IBUKA pourrait faire de longs jours si cette association des rescapés tutsi défendait également la cause des victimes hutu.

Honte à ces cadres rwandais qui ne font qu’applaudir le dictateur, sèment la confusion chez les administrés et s’attellent à aveugler la communauté internationale par le travestissement de la vérité. Le général canadien Roméo Dallaire de la MINUAR a été pris dans ce piège. Il a non seulement « serré la main du diable », mais il l’a même caressé, s’est soumis à lui et lui a tout donné. Donc, le conquérant Paul Kagame n’a même pas gagné la guerre. La fin du génocide des Tutsi a simplement coïncidé avec la prise de Kigali, seul objectif de sa rébellion.

D’origine rwandaise et exilé en Belgique, NDANGALI Christophe SEGAKO possède un diplôme de Professeur, une maîtrise de Linguistique africaine et un diplôme de 3ème cycle en Droits de l’Homme. Il est certifié de certaines Universités et Ecoles supérieures de France, de Grande-Bretagne et des Etats-Unis d’Amérique.
D’abord, Chercheur aux deux Bureaux Pédagogiques du Rwanda il a exercé comme Chef de service à la présidence de la République et comme Secrétaire général au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Prix20,00 €